PAYSAGE

                 La relation à la nature et au paysage est vécue à la façon des peintres orientaux de la grande tradition, celle où le corps doit longuement s’imprégner de ce qui l’entoure avant d’agir jusqu’à une forme d’identification à ce qui est contemplé. D’où le sentiment de vide et de dépouillement, proche de la méditation dans certaines compositions. Alors les états d’âme s’inscrivent dans la matière picturale, celle-ci enregistrant finement l’intensité de la joie comme celle de la peine, restituant la vie intérieure dans toute sa complexité, avec ses aspirations sublimes comme ses abîmes franchis.

DSCN4349_edited.jpg

Nous marchions à la fraîcheur de l'ombre

Huile sur toile

65 cm x 54 cm 

680 €

Sur ma Branche Émeraude
La cachette
Rêve d'hier
Alotéou. Dans le Pacifique sud
Dans la nuit éclairée
La pause
J'ai rêvé une montagne
Spleen - Le grand creux
Le point de vue
Avril
Hêtres l'été
Hêtres l'hiver
La statue
Yosemite
Yosemite
La promenade
La cabane
L'arrêt
Loctudy le soir
Au jardin potager
3 août
La chaise
Après l'orage
Cet été là
Le Largue
Sur la roche
Vivre dans le feu
Moineau de printemps
Moineau d'hiver

RÊVERIES

RÊVERIES