NOLI ME TANGERE

"Noli me tangere" (Ne me touche pas) est un thème récurrent de l'histoire des arts, il fait allusion à un épisode biblique où Jésus lors de sa résurrection demande à Marie Madeleine de ne pas le toucher.

Ainsi la peinture a ce pouvoir de (res)susciter l'émotion et elle impose au spectateur de substituer le "voir" au toucher. Renoncer au toucher permet d'accéder à la figuration (imagination) puis à la pensée, par opposition à la pulsion.

Les mythes ou les grandes sculptures depuis l'antiquité nourrissent cet ensemble de peintures où le corps est transfiguré par le désir, ou par la douleur d'être réduit à un objet de désir, chosifié. Ou encore de n'être plus objet de désir…

La nuit minérale
Psyché
Eurydice
Dibutade
J'ai rêvé - une montagne
Traversée de l'univers
Fugit hora
La chute
L'automne
Astarté
Chasak
Le nid
Elle sort du bois de la nuit
Plus que vive
Jour de soleil
Le printemps
Rêve de granit
Hortensia rose
Ophélie
Astarté
Les amants
Hommage à Hopper
Chaussette
Astarté

Panneau huile 150 cm x 70 cm 2009 - 1800 €