MORCEAUX DE NATURE

Ces compositions aux tons sourds peintes entre 2003 et 2007 sont des morceaux de nature, de petites portions de sol ou d'eau sur lesquelles feuilles, branchages, mousses et champignons s'organisent en une frontière vivante entre le dessus et le dessous, le dedans et le dehors. Elles invitent à une profonde contemplation, une méditation sur l'invisible travail du temps dans le spectacle de l'infiniment petit où la lenteur est reine et le cycle de la nature évident.