INTERVENTIONS

Cliquer sur l'image pour entrer dans la galerie

BIOGRAPHIE

La pratique artistique développe une pensée mobile et souple qui permet de faire face de manière inventive à des situations inhabituelles.

L’art est une méthode d’appropriation des savoirs faisant appel à l’affectif, à l’intelligence sensible, à l’émotion : il modifie l’écoute, le regard, le rapport à soi et le rapport aux autres et donne confiance en soi.

2009 – Briec - Ecole Yves de Kerguélen

Inventaire à la Berbère.

Après la visite de l’exposition « Berbères » à l’Abbaye de Daoulas, j’ai proposé de travailler sur l’idée du tapis à travers le tissage bricolé de bandes de tissus, de papier, de laine et de perles. Tissage de matériaux divers mais aussi apprentissage rudimentaire de l’alphabet berbère, le tifinagh, cette langue étant le lien entre les diverses peuplades disséminées dans toute l’Afrique du nord.

Sur chaque étiquette figure l’initiale du prénom de l’enfant en tifinagh. Les plus rapides ont écrit dans le tapis leur nom complet.

Sur un filet à pommes de terre servant de support, les enfants ont confectionné dans une grande liberté LEUR tapis autour d’un motif central, le jeu de dames, figure imposée pour comprendre comment fonctionne le vrai tissage.

Ensuite, ils ont eux- mêmes choisi, découpé, attaché, ficelé, collé les bandes de tissus, tentant de tout faire tenir ensemble…

Un peu d’habileté pour découper et surtout beaucoup de patience pour faire les pompons de laine.

Un brin de poésie (quand on écoute les enfants parler) un petit dromadaire bariolé, quelques plumes colorées et nous sommes passés dans la dimension Prévert. Avec des « arrêts sur paroles» notés dans l’instant par l’enfant diseur sur des petites bandes de papier de couleur.

Un inventaire à la berbère, absurde et charmant.

Classes CE2, CM1 et CM2

Exposition à la bibliothèque

2008 – Ecole Yves de Kerguélen - Le temps des Ogres.

Les ogres à fleurs

Réalisation en volume d’un ogre avec des éléments végétaux et de récupération. Dessin, découpage, collage, peinture, nouage.

« Les ogres à fleurs sont végétariens : ils refusent de dévorer les enfants. Ils préfèrent gambader dans les champs chaussés de leurs bottes magiques et rassasier leur immense appétit des fleurs ramassées.

Classe de CP. Exposition à la bibliothèque

Les Ogres G.M

Réalisation d’un ogre en volume avec des éléments végétaux (feuilles de maïs) en relation avec les problèmes environnementaux. Ficelage, peinture.

« Les ogres GM sont dénaturés et menaçants, on dirait de bizarres chevaliers d’un autre temps. Pustules, varicelle ou grippe du maïs les réduiront en poussière avant longtemps mais en attendant : NE LES LAISSEZ PAS FAIRE ! Voyez comme ils sont mortifères et si nombreux cependant…»

ClasseCP-CE1

Exposition à la maison de l’enfance

Epouvantails fabuleux – Briec 2008

Réalisation d’épouvantails s’inscrivant dans la manifestation culturelle des Imaginaires "Autour des Fables de la Fontaine". Réalisations avec éléments de récupération (tissus). Dessin, découpage, collage, peinture, ficelage.

« 3 volatiles échappés des fables jouent les épouvantails à passants pendant les Imaginaires. »

Classe de CE2

Exposition dans les vitrines de Briec

2007 - Masques et parures végétales. Ecole Yves de Kerguélen

Point de départ de l’aventure : Daoulas et la visite de l’exposition sur les masques d’Asie :

« Visages des dieux Visages des hommes ». L’exposition est une foisonnante mascarade de visages grimaçants, séduisants, ou effrayants ou totalement kitch, le jardin de l’abbaye est par contraste d’un calme apaisant : ce jardin va insuffler un peu de son âme aux créations à venir. C’est l’automne et la diversité des essences d’arbres et arbustes nous offre une multitude de matériaux choisis pour fabriquer – inventer des masques issus ou inspirés par Dame Nature.

A la suite de cette visite, les enfants sont invités à une récolte naturaliste munis d’une liste aux noms étranges : physalis, cosses de faines, cupules de glands, etc.. Une manière de les sensibiliser au monde végétal qui les entoure et qui va leur offrir les matériaux des masques en devenir.

Trois classes travaillent autour du même projet, soit la réalisation de masques en volume. Je propose trois familles de masques avec pour fil rouge la parure végétale. Trois supports différents (tube en carton fort, disque en carton, terre-papier à modeler), trois formes particulières : longue verticale, ronde plate et triangulaire en ronde-bosse..

Le masque long, d’inspiration océanienne ou africaine, c’est le masque rituel, avec ses couleurs de terre, le blanc soulignant le graphisme (symétrie), accentuant les reliefs, et éloignant les (mauvais) esprits..

Le masque rond et plat, d’inspiration tibétaine, c’est le masque de théâtre. Richement orné de graines diverses (qui viennent remplacer les usuels cauris ou boutons), de fleurs, de feuilles et de coquillages, il sera le plus « nature » des trois masques, sans être pour autant naturel. L’artifice prévaut au royaume des masques.

Le masque triangulaire est un demi-masque au long nez, d’inspiration vénitienne. C’est le masque de carnaval ou de théâtre, la commedia dell arte n’est pas loin.

Du primitif au sophistiqué, chaque masque développe sa propre nature, les enfants choisissent librement l’ornementation parmi les matériaux récoltés et les couleurs dans une certaine mesure (ocres, terres et blanc pour le long, couleurs des graines pour le rond et couleurs au choix, mélangées à l’or ou l’argent pour le triangulaire).

Classes de CE2, CM1 et CM2

Exposition à la bibliothèque

2005- 2006 - La sorcière et le dragon, école Y. De Kerguélen.

Réalisation d’un conte illustré. Dessin, peinture, collage, empreintes.

Avec beaucoup d’entrain, ils ont déchiré les pages jaunies de vieux livres, les ont collées et peintes : et voici de vieilles pages toutes neuves ! Avec de petites feuilles mortes enduites de peinture ils ont représenté par impression une forêt. Et avec le duvet d’un volatile qui passait par là, un extraordinaire hibou… Des dizaines de dessins, patiemment découpés, assemblés et collés témoignent de leur imagination débordante mais aussi de leur enthousiasme à réaliser ce travail.

Classe de CE2.

Exposition à la bibliothèque

2006 - L’arbre des quatre saisons à l’école élémentaire AngélaDuval – Landrévarzec

Dans le cadre du contrat éducatif local, réalisation d’un mur peint sur la façade nord de l’école. Dessin, fabrication de gabarits, découpage, peinture. Tous niveaux mélangés.

Écriturlure - Approche ludique de la calligraphie, de l’écriture et de ses différentes formes à travers les arts plastiques.

De la lettrine au signe, en passant par l’enluminure, la portée musicale, les hiéroglyphes ou l’alphabet cyrillique, etc… toutes les formes d’écriture, les écrits dans l’image ou les images dans l’écrit sont prétexte à jouer du pinceau pour colorer les mots.

L’Andalouse Anglaise, bibliothèque 2007

L’alphabet farfelu, école Sainte Anne 2007

Papyrus, bibliothèque 2008

Typoème, bibliothèque 2009

Jeu de l’oie, bibliothèque 2010

Vue du Nautilus, bibliothèque 2011

Mur peint école Anjela Duval