ÉDITION

En 2011, je commence la pratique de la gravure et je débute une série où la figure humaine, le végétal, l’animal et le minéral entretiennent des liens étroits jusqu’à entremêler intimement leurs natures. D’homme-oiseau en femme-feuille, une danse des métamorphoses s’offre au regard dans l’austérité choisie du noir et du blanc.

Puis, cherchant une forme partageable à ma poésie cantonnée jusqu’alors à mes carnets ou à mes lettres, je crée les Éditions de Morphée en 2012 en publiant un premier recueil de poèmes intitulé « Rêveries » où j’insère en illustration mes quatre premières gravures. Les gravures et les petits livres que je fabrique sont ce que l’on appelle une petite édition d’artiste. Je corrige mes écrits, assemble les textes qui peuvent aller ensemble, les mets en page, les imprime feuille à feuille, mesure, coupe, plie, encarte, couds… Puis j’examine le résultat sous toutes les coutures jusqu’à ce moment d’euphorie passagère où je me sens autorisée à publier… C’est après que ça se complique : comment diffuser ? Comment et à qui donner à voir et à lire cette minuscule vie poétique aux figures changeantes comme le temps, ces multiples aspects d’un rêve éveillé, ce débordement de ma nuit ?